Interdictions relatives au contenu des envois

Il est interdit d'expédier par la poste des envois dont le contenu est salissant, dangereux ou prohibé.
Tout objet pouvant présenter du danger pour les agents, ou pouvant salir ou détériorer les correspondances ne doit pas être expédié :

- Matières explosibles (munitions, balles, bombes aérosols)
- Matières inflammables (allumettes)
- Armes à feu chargées
- Objets exhalant une odeur fétide
- Animaux morts non naturalisés
- Animaux vivants
- Stupéfiants (morphine, cocaïne, opium, etc.)
- Tout contenu sous forme de poudre.

Renseignez vous auprès de votre agence OPT (trouver une agence) pour connaître le conditionnement des envois spéciaux.

 

 

 

 

 

Les marchandises dangereuses sont interdites

Avant d'expédier une marchandise par colis, assurez-vous qu'elle ne présente aucun danger et qu'elle est bien prise en charge par la Poste Polynésienne. Les marchandises dangereuses sont interdites à l'exception des piles/batteries au lithium contenus dans un équipement (voir cas particuliers ci-après)

  

Un colis sécurisé pour une livraison assurée

La satisfaction de nos clients nous tient à cœur. C’est pourquoi nous essayons de répondre à toutes vos attentes en termes de services de livraison. Cependant, il existe certaines marchandises que nous ne sommes pas autorisés à transporter, pour des raisons légales, de santé ou de sécurité.

En effet, lorsque vous expédiez un colis, il faut savoir que certaines matières et substances, et certains objets sont interdits.

Certains produits sont considérés comme dangereux et présentent un sérieux risque lorsqu’ils sont transportés par avion. C’est pourquoi la réglementation du transport aérien interdit leur insertion dans les colis postaux. Les munitions, les briquets, les peintures à l’huile, les parfums, les allumettes, les aérosols, ou les composés de mercure, entre autres, font notamment partie des produits considérés comme dangereux.

Il est également interdit d’envoyer par la Poste Polynésienne d’autres produits, tels que des contrefaçons et des articles piratés, des pièces de monnaie, des objets de valeur et des animaux vivants.

 Vous êtes responsable du contenu des colis que vous remettez à la Poste Polynésienne. 

Un colis contenant un objet interdit sera traité conformément à la législation nationale pertinente et pourrait être détruit.

Par ailleurs, en cas de non-respect des interdictions et des restrictions, aucune compensation ne pourra être réclamée.

 

Cas particulier des piles / batteries au lithium : 

Les appareils électroniques, qui contiennent des batteries au lithium tels que les téléphones mobiles, les lecteurs MP3, les appareils photo numériques, etc… , sont autorisés dans le transport postal , pour autant que la batterie soit installée dans l’appareil, qu’elle soit en excellent état et que le colis respecte les quantités de batteries ou piles autorisées.

 Un colis ne peut pas contenir plus de deux batteries ou quatre piles. Pour les batteries lithium-ion, l'énergie ne doit pas être supérieure à 20 Wh par pile ou 100 Wh par batterie. Les batteries au lithium-métal ne doivent pas contenir plus de 1 g de lithium par pile et 2 g de lithium par batterie. La quantité nette de piles/batteries par colis ne doit pas dépasser 5 kg. Les batteries au lithium en vrac ou endommagées ne sont pas admises au transport. Le client est tenu de se renseigner sur les caractéristiques des batteries auprès du fabricant ou du revendeur avant l’expédition.

L’emballage extérieur doit protéger le contenu de l’envoi contre les chocs et l’empêcher de se briser durant le transport. Utilisez si possible toujours l’emballage d’origine. Les appareils doivent être emballés de sorte à ne pas pouvoir être mis en marche par inadvertance.

  

NOTIFICATION RELATIVE A EXPÉDITION DES « HOVERBOARDS »

Les opérateurs postaux américains et japonais n'acceptent plus les colis arrivant par voies aériennes contenant des hoverboards en raison des batteries au lithium qu’ils contiennent.

 

En savoir + 

Téléchargez le document sur les marchandises dangereuses interdites